C’est du chinois !

C’est du chinois !

VALERIE PASMANIAN juil. 4, 2019 Le mag 0 Commentaires

Alors que nous frétillons des narines et des neurones à l’odeur de l’herbe coupée, des embruns ou d’un gâteau sorti du four, les chinois préfèrent se shooter à l’odeur du riz-qui- cuit ou de l’eau-qui-bout-dans-une-bouilloire-en-acier. C’est à l’occasion du Wu er Ling (fête des amoureux) que les jeunes chinois ont coutume d’offrir un parfum qui rappelle leurs traditions.

À chacun son chemin olfactif pour retrouver sa madeleine, même si  parfois comme celle de Brel, elle ne vient pas…

 

Chinez dans ce lien pour en sentir plus…

Photo by Mgg Vitchakorn 

Leave your reply

*
**Not Published
*Site url with http://
*