P'tit voyage - de Kyoto à Paris

M B juin 25, 2018 Le mag 0 Commentaires

De la neige ? Non, des fleurs !

En ce timide début de printemps, un miracle se produit du Japon à la France en passant par le Canada et la Chine : les cerisiers se chargent d'une duveteuse blancheur qui n'est pas sans rappeler la neige qui a marqué cet hiver. Les cerisiers nus se parent ainsi de leurs premières fleurs... D'abord timidement quelques fleurs viennent parer les branches noires des arbres tels des petits flocons. Puis c'est un déferlement, une avalanche, de fleurs qui vient réveiller les villes de Kyoto, Tokyo, Vancouver et Paris et annoncer le printemps !

 

Un printemps à l'odeur subtile et délicate

C'est du Japon que je vous écris aujourd'hui, les narines (et les yeux !) emplis du parfum des fleurs de cerisiers. Autour de moi, j'entends sans cesse le mot "sakura" échapper des bouches des japonais émerveillés. C'est un parfum délicat, doux, sucré et floral que je devine à peine mais qui pourtant est omniprésent... On le devine plus qu'on ne le sent. Certainement on l'imagine aussi chacun à notre façon...

 

Insaisissable parfum

La distillation des fleurs de cerisiers ne permets pas d'en extraire cette odeur volatile et délicate, les parfumeurs se doivent donc de ruser pour recréer cette sensation unique qu'elle procure. Ils utilisent notamment une base de muguet qu'ils enrichissent de notes fruitées ou sucrées selon leur sensibilité et le sentiment qu'ils souhaitent transmettre.

 

La belle façon de fêter le printemps est de faire la chasse aux sakuras (avec pour seule arme un appareil photo bien sûr !), je vous laisse à cette promenade olfactive, en espérant que vous m'en remercierez ;)

 

 

INSAISISSABLE, DELICATE, SUBTILE, INTIME

Leave your reply

*
**Not Published
*Site url with http://
*