Parf-un, parf-une

Parf-un, parf-une

M B févr. 14, 2019 Le mag 0 Commentaires

Et voici revenir la Saint Valentin, drapée  des senteurs du sempiternel bouquet de roses rouges et des effluves d’un flacon de parfum enrubanné. Mais comment choisir ce dernier sans fausse note et en harmonie avec la personnalité de sa tendre moitié ? Ne serions nous pas plutôt attiré par la représentation que nous avons de l’odeur, virile pour il, sensuelle pour elle ?… et d’ailleurs, trop d’odeur ne tue-t’elle pas l’odeur ?  Masculins ou féminins, les parfums ont-ils vraiment un genre au delà de celui dicté par le marketing ? Vous découvrirez en lisant cet article que Marilyn Monroe aurait pu sentir le cuir et Paul Newman la rose…A sentir+ ici

Leave your reply

*
**Not Published
*Site url with http://
*